▶ ▶ ◀ ◀

Une news

570_p0_Championnat_1d.jpg

POUR REVOIR LA VIE EN ROSE...

Mer. 8 novembre 2017

WSLETTER #7 NOVEMBRE 2017

TENNIS CLUB PARIS
La Bretagne, ça doit vous gagner

Le championnat de France Première Division débute ce week-end. Cinq rencontres auront lieu sur les courts du TCP. Objectif : rallier la côte de Granit Rose. Plus précisément Lannion, théâtre des finales début décembre. Nos champions comptent sur le soutien des membres !

La folle sarabande des filles du TCP à Lannion, le 4 décembre dernier, qui sont allées chercher le dixième titre de Champion de France du TC Paris en Première Division, le cinquième de l’équipe féminine, est encore dans toutes les têtes. Merveilleux souvenirs qu’il faut à la fois garder à l’esprit et ranger dans un tiroir afin de partir à l’assaut de nouvelles conquêtes.

Une nouvelle campagne de Championnat de France par équipes se profile et les deux équipes engagées rêvent d’une bonne virée bretonne début décembre. La côte de granit rose a de trop jolis atouts pour ne pas se jeter à corps perdu dans une bagarre qui s’annonce, comme toujours, rugueuse et incertaine. La concurrence a faim de trophées et le moindre faux-pas se paie souvent cash. Mais le TCP a foi en ses valeurs. 

Pour tenter le doublé, l’équipe féminine conserve une bonne ossature. A une (heureuse) exception : Mandy Minella a en effet donné naissance à une petite Emma Lina le 30 octobre et elle ne pourra être avec ses copines. Irremplaçable en soi – tant elle incarne l’esprit TCP –, la Luxembourgeoise sera numériquement suppléée par une recrue de qualité, Ana Bogdan. Aux portes du Top 100 toute la saison, grâce notamment à une demi-finale sur le circuit WTA à Bucarest, cette jeune roumaine devrait se fondre dans le collectif et apporter de précieux points. 

Archi motivée par les Interclubs, Stéphanie Foretz, pourtant vétérane et ayant arrêté sa carrière pro en 2016, vient de remporter deux tournois à Caen et Colombes et affiche une jolie forme avec trois victoires en première série et quatre face à des numérotées à son actif. On notera aussi l’intégration progressive à ces Interclubs de jeunes joueuses comme Loudmilla Bencheikh ou Maelys Bougrat. Il faut savoir préparer l’avenir.
Les filles de Jeanne Clérin débuteront leur campagne dans la banlieue de Reims, à Cormontreuil, un club à forte consonance tchèque. Ensuite, les « Técépistes » affronteront Montpellier et Metz avant un derby probablement décisif face aux voisines du TC Boulogne-Billancourt, qui ont recruté la Hongroise Timéa Babos, 57e mondiale.




Les hommes revanchards 


Piégée l’an dernier par la nouvelle formule qui inaugurait des matches de poules à haut risques avec un seul qualifié pour la finale, l’équipe masculine affiche de ambitions légitimes cette année. « On a une très bonne équipe, assure Jérôme Haehnel, le vice-capitaine. Un mélange de jeunes et de moins jeunes. Après, on sait que ça se joue à des détails. » 

Grâce à sa remarquable saison, Adrian Mannarino devient le numéro 1 de l’équipe. Mais il peut être convoqué pour le stage préparatoire à la finale de coupe Davis, tout comme Julien Benneteau, relancé après son superbe parcours à Bercy (demi-finaliste). C’est d’ailleurs pour cette raison que Nicolas Mahut – concerné en plus par le prochain Masters de double à Londres – n’a pas été inscrit sur les listes.

Le TCP a recruté malin avec Jonathan Eysseric. Habitué aux Interclubs, « John » sera sûrement très précieux en double, puisqu’il a achevé la saison au 82e rang mondial, avec notamment une finale à Gstaad et une autre au Challenger d’Orléans, au côté de Tristan Lamasine.

Bien qu’ayant mis officiellement un terme à sa carrière sur le circuit pro, Marco Chiudinelli ne ratera pour rien au monde cette épreuve qu’il chérit tant. Il épaulera avec son expérience Mathias Bourgue, Calvin Hémery et Tristan Lamasine. Mais l’attraction devrait être l’enfant du club : Corentin Moutet. Il y a deux ans, il avait goûté à l’ambiance des Interclubs à Colomiers. Après une fin de saison tonitruante (titre remarqué au Challenger de Brest), Corentin, 18 ans, aura à cœur de porter ses couleurs avec le statut de 155e mondial. Une ascension fulgurante car il était 533e en janvier ! 

Le TCP ouvre sa campagne ce samedi face à Grenoble. Avec l’espoir de faire mieux que l’an dernier (nul 3-3). Blagnac et Arras – jamais vu au TCP – seront les deux autres visiteurs. Les voyages s’effectuant à Bordeaux (Primrose) et Quimperlé, lors de l’ultime journée.

Les effectifs du TCP

HOMMES

Adrian Mannarino n°1 

Gilles Simon n°7

Julien Benneteau n°11

Mathias Bourgue n°16

Calvin Hémery n°17

Corentin Moutet n°21

Marco Chiudinelli n°25

Tristan Lamasine n°27

Rémi Boutillier n°32

Alexis Musialek n°48

Jonathan Eysseric n°57

Marc Gicquel -15

L'équipe

FEMMES



Pauline Parmentier n°5

Ana Bogdan n°6

Amandine Hesse n°6

Stefanie Voegele n°6

Lou Brouleau n°25

Alberta Brianti n°33

Stéphanie Foretz n°40

Loudmilla Bencheikh n°49

Julie Coin n°60

Maelys Bougrat -15

Marina Shamayko -15

Juliette Loliée -4/6



Les effectifs du TCP

HOMMES


1re journée : samedi 11 novembre

TC Paris-Grenoble

Villa Primrose-Arras

Blagnac-Quimperlé



2ejournée : mercredi 15 novembre

Villa Primrose-TC Paris

Grenoble-Blagnac

Arras-Quimperlé 


3e journée, samedi 18 novembre 

TC Paris-Blagnac

Grenoble-Arras

Quimperlé-Villa Primrose 


4e journée : mercredi 22 novembre 

TC Paris-Arras

Quimperlé-Grenoble

Blagnac-Villa Primrose 


5e journée : samedi 25 novembre 

Quimperlé-TC Paris

Arras-Blagnac

Grenoble-Villa Primrose 




FEMMES


1re journée : dimanche 12 novembre 

Cormontreuil-ASPTT Metz

TC Boulogne-Montpellier

Exempt : TCP

2e journée : mercredi 15 novembre :

Cormontreuil-TC Paris 

Montpellier-Metz

Exempt : TCBB 

3e journée : dimanche 19 novembre 

TC Paris-Montpellier

Metz-TCBB

Exempt : Cormontreuil

4e journée : mercredi 22 novembre 

Metz-TC Paris 

TCBB-Cormontreuil

Exempt : Montpellier 

5e journée : dimanche 26 novembre
 

TC Paris-TCBB

Montpellier-Cormontreuil

Exempt : Metz

°Tous les matches sont programmés à 13h

La phrase du jour

« Je suis très ému de mettre un terme à ma carrière. » 

De Marco Chiudinelli, qui a arraché des larmes à… Roger Federer lors du tournoi Bâle. Mais le Suisse défendra les couleurs du TCP encore cette année.

Le chiffre du jour

« 18 »

Le nombre de joueurs du Top 100 inscrits sur les listes d’engagement par les douze clubs participant aux Interclubs masculins. Le TCP en compte trois.

par Eric SALLIOT